Une pensée pour le Japon...

Publié le par lelegendaire.over-blog.com

Hier, comme tous les soirs depuis une semaine nous regardons les terribles images du Japon, enfin de ce qu'il en reste!

 

Nous en parlons même souvent, c'est le sujet de préoccupation de tous, certain on peur d'un éventuel nuage qui arriverait sur la france, d'autre s'interroge sur le nécéssité des centrales nucléaires, mais je pense qu'avant tous nos pensées doivent aller au victimes et leurs  familles du séismes, et du stunami, sans compter tout les hommes (et femmes) restant au péril de leur vie pour tenter d'éviter les explosions des centrales nucléaires!

 

Demandes toi, serez tu capables de sacrifier ta vie pour les autres? Certain on fait ce choix, et je penses à eux tous le temps.

 

Alors, bien que je ne puisse pas faire grand chose, et que je me sente impuissante fasse aux forces de la natures et de toutes les conséquences, je voudrai que toute les personnes qui passent par ici ai une pensée pour eux!

 

Je suis comme une grande majorité des internautes j'utilise un réseau social tel que facebook ou twiter et les gens se mobilisent pour le japon : dont de vêtements, argents, il existe aussi un projet de ventes de dessins pour récolter des fonds pour venir en aide au Japon dont voici un article qui en explique bien le fonctionnement : ici

 

Merci à tous, d'avoir pris 5 min pour me lire!

 

Commenter cet article

Laure 18/03/2011 23:38


Heureusement que je n'ai pas la télé sinon, je n'aurais plus assez de larmes je crois. Nous donnons aussi et nous pensons très fort à nos connaissances et famille qui ont dû quitter Tokyo
précipitamment... Quelle angoisse pour tous ces gens qui ne savent pas que faire? Partir ... Rester... Sans parler de ceux qui ont tout perdu!!!


mimimou 18/03/2011 22:43


super ton billet, il faut en parler c'est vrai, moi j'ai choisi de ne pas mettre de message sur mon blog mais le don est déjà fait même si c'est pas grand chose, la pensée est là!


lelegendaire.over-blog.com 18/03/2011 22:55



Oui, on fait chacun en fonction de ses moyens d'action.